Le 28 septembre on va tous voir Soumaya

Aujourd’hui j’enfile mon costume de victime avec grand plaisir, pourquoi ? Pour la bonne cause ! Ce 28 septembre est diffusé le film Soumaya, un film artisanal, sans grands moyens, ni grosse promotion, mais un sujet ô combien d’actualité : l’islamophobie. Terme barbare qui fait peur à la fanbase de Zemmour, rien que pour ça, il faut aller le voir.

Le Speech

Soumaya, c’est une cadre musulmane comme il en existe des milliers en France. Après les terribles attentats que subit le pays, elle est pointée du doigt et dans la foulée perd son job. C’est en regardant la télévision qu’elle connaîtra la vraie raison de ce licenciement. S’engage une bataille juridique sur fond de présomption, jugement et amalgames.

Pourquoi il faut le voir

Alors certes, j’en ai déjà beaucoup dit en intro, mais le sujet clive, interpelle et embrase les médias. On a tous les jours ce sujet évoqué sur les plateaux de BFM, LCI ou CNews, souvent avec des journalistes qui ne pigent rien et des pseudo-spécialistes aux discours stéréotypés. Ce film nous donne l’occasion de voir l’islamophobie sous un autre prisme, celui de l’oeil de la victime. Une immersion, qui je pense, pourra nous donner à tous, une idée sur ce mot tant de fois évoqué, souvent galvaudé.

Très petit budget, très petite promo

C’est simple, le film n’a couté que 27 000 euros, quand le budget moyen d’un film français est de 4 millions d’euros. Comprenez qu’il n’y a pas de producteur qui va permettre de parler du film sur les différents médias nationaux. Pour autant, c’est pas parce que le budget est maigre comme Eric Zemmour, que le fil est moisi, au contraire. Regardez la bande-annonce (en fin d’article), rien ne laisse penser que ce film est “low cost”, je connais des navets mal produits qui ont coûté une blinde.

Où le voir ?

Pour nous, les Strasbourgeois, ça se passe au Star Saint-Exupéry le samedi 28 septembre. En plein centre-ville de Strasbourg (rue du 22 novembre), un samedi soir, ça te permettra de sortir de ta banlieue miteuse, remplie de djihadistes, comme dirait justement Pascal Praud.

Pourquoi il faut ABSOLUMENT aller le voir

Rebeux-lotte, pour ceux qui auraient survolé le 3e paragraphe ou qui seraient atteints d’Alzheimer. Il faut aller le voir, d’abord pour donner de la force ! Rends-toi compte que, créer un film de cette qualité pour moins de 30 000 euros, ça relève du tour de magie, que même Kamel n’aurait pas réussi. Ensuite, c’est l’occasion de mettre en lumière un sujet de société : l’islamophobie, vu et traité par ceux qui le subissent. Et rien que parce que ça c’est novateur (complètement ouf de dire ça, mais c’est la vérité mon petit pote). Ah oui, pour finir de te convaincre, le film est inspiré de faits réels, courrez le voir !

Prenez vos billets

Peace and Love

Stay tuned baby !

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire