Si t’utilises encore “LOL”, c’est que la vieillesse te guette

Si t’as cliqué, c’est que le sujet t’intéresse, si le sujet t’intéresse, c’est que tu te sens concerné et ça c’est pas très bon signe. Quelques lignes pour vous expliquer que rien qu’en lisant ce que t’écris (et surtout comment tu l’écris), je peux déterminer ton âge. Tu te demandes comment ? Grâce à mes boules magiques, Je t’explique.

“Lol” interdit aux moins de 25 ans

Et encore si j’ai mis “au moins” de 25 ans, c’est pour ne pas te déprimer pour le reste de la semaine. En tant que communicant (oui, au-delà de faire le zouave ici, j’ai un taf moi), je porte une attention particulière aux différentes manières de parler. Bien sûr, on sait tous, qu’il y a une différence selon le niveau d’étude, la classe sociale et l’âge. C’est sur ce dernier que je vais attirer ton attention. Tout le monde a déjà vécu la scène où un mec (ou une meuf d’ailleurs) faisait remarquer votre langage de “Djeuns” (terme de fdp – pour dire jeune). Aujourd’hui, c’est moi qui joue le rôle du fdp, par la force des choses, et de l’âge je le suis devenu à mon tour. A l’aube de la trentaine, j’ai pris une grande claque de manouche mal garé quand j’ai appris que seuls les nouveaux vieux utilisaient encore “LOL”. Pourtant, pour la génération Parker Lewis (Rpz), cette abréviation nous a rendus de fiers services. C’est le mot passe-partout, que tu peux placer quand quelque chose te fait rire, quand t’en a rien à foutre du sujet ou quand tu veux te moquer. Sauf qu’avec l’avénement des digitales natives, ce mot commence à puer la me*de. Il permettra au moins de 25 ans, de savoir sans te le demander, que t’as déjà utilisé une manivelle pour ouvrir la fenêtre d’une voiture et donc ton âge avancé. Il est temps de bannir cette vilaine abréviation US, on est en France merde.

Si c’était que les LOL…

C’est là que ça se complique. Bannir “LOL”, ne te fera pas maîtriser les nouvelles façons hype de parler. Parce que tu t’imagines bien que LOL et d’autres mots obsolètes comme Kikou, Merki, Tmtc, et consorts ont été remplacés par d’autres. Lesquels – Tu vas t’empresser de me demander sans une once de politesse, sale tarba. Sache, pour ta culture générale, que de nombreux mots sont venus compléter le vocabulaire des personnes qui sont encore dans le coup. Je vais pas te faire une liste exhaustive, parce que je suis un gros flemmard, mais je vais t’en donner deux-trois qui prouveront à quel point t’es à la ramasse mon petit pote.

Cas pratique

Si je te dis : ” Tfacon, IRL tu fais R !”, la moitié d’entre vous prendra ça au mieux pour un code wifi, au pire pour une recette de druide celtique. Pour ta street culture générale, je vais te la traduire. IRL, c’est la nouvelle abréviation à la mode pour distinguer vie digitale et vie physique. C’est tout simplement les trois lettres du terme anglais “In Real Life”. Pour le reste de la phrase c’est plus simple, on connait presque tous, le R qui vient remplacer le mot “rien”, génération de fénéants.

Deuxième cas pratique, “J’suis pas ta catin Djadja, genre en Catchana baby tu dead ça”. Vous avez tous reconnu la grande poétesse testostéronée Yahya Nakaruma. Si sa chanson Djadja, nous a tous cassé les co*illes pendant plusieurs mois, on est aussi beaucoup à n’avoir rien pigé à sa soupe musicale. Symptome du temps qui passe surement. Pour ne pas te laisser dans ta misérable ignorance, décortiquons cette prose fabuleuse. Premier obstacle, “Djadja”. Je t’avoue que je n’avais jamais entendu ce terme avant que Yahya Nakaruma me sorte de l’ignorance. Après recherche, parce que je suis curieux et que je m’emmerde, “Djadja” fait référence à un charo. Un charo fait référence à un daleux. S’il t’as fallu l’explication de charo, c’est que t’es plus tout(e) jeune mon ami(e). Je vais passer sur le “Catchana”, parce qu’encore aujourd’hui, je ne sais pas très bien ce que ça signifie. Une position proscrite par les livres saints, je crois. Enfin, on arrive à l’expression “Dead ça”. La star des expressions de la génération “filtre chien”. C’est une manière de dire que t’as fait ça de belle manière. Exemple : “Je suis allé sur la piste de danse, j’ai dead ça !”, phrase d’un mec qui se la joue, pour dire qu’il a très bien dansé en allant sur la piste.

Comme je vous ai dit que je n’allais pas faire de liste exhaustive, je vais m’arrêter là. Si cette article t’as appris des choses, pense mettre à jour ton lexique si tu veux pas être le vieux des jeunes.

Peace & Ridules

Stay tuned baby !
Facebook
Facebook
Instagram

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire