Fais tes valises, on part à Lisbonne

Comme tu l’auras remarqué si tu me suis sur Instagram, je rentre de Lisbonne. Tu t’imagines bien que je n’allais pas garder cette belle expérience pour moi, altruiste dans l’âme, je vais te filer mes conseils pour que toi aussi tu puisses kiffer un éventuel futur voyage dans la capitale de nos maçons préférés (à égalité avec les Turcs).

D’où partir ?

Toujours la même question, souvent la même réponse. Vous allez finir par croire que je taf pour eux, mais non. Comme pour Malte ou Seville, c’est de l’aéroport de Kalsruhe-Baden que j’ai quitté notre grisaille Alsacienne. Avec des billets à 30 euros aller-retour, avec bagages s’il vous plait, c’est autant qu’un voyage pour Mulhouse, le choix est vite fait. Comme je vous l’ai expliqué dans les autres articles de la rubrique “fais tes valises“, cet aéroport n’est qu’à 40 minutes de route et de nombreux vols à travers toute l’Europe sont disponibles, dont Lisbonne bien sûr.

Comment se déplacer

Pour les néophytes, LX c’est le petit diminutif hype de Lisboa. Quand t’arrives dans cette capitale de plus de 2 millions de personnes, se repérer peut être compliqué. De mon expérience, je peux te conseiller de chercher l’AéroBus. Une navette à 4 euros qui permet de rejoindre le centre-ville. Certes, c’est plus cher que les 2 euros du Métro, mais là, t’as l’avantage de pouvoir voir la ville au lieu d’être terrer avec les zombies. Aussi, le bus propose du Wifi et des bornes de chargement, utile quand tu viens de te taper 5h de voyage à faire des allers-retours sur ton Iphone. Deux lignes vous permettent de rejoindre les principaux coins de la capitale.

Une bonne entrée en matière pour flirter avec la ville. Une fois installé, utilise tes pieds, c’est le meilleur moyen de locomotion.

Où dormir

Surement la chose dont j’ai été le plus fier lors de la préparation de ce séjour : l’hébergement. Grâce à mes critères de recherches ultra-précis (le hasard), j’ai décidé de prendre une chambre dans l’auberge de jeunesse Traveller’s House. C’est un “Hostel” qui propose des chambres partagées, mais également et surtout, des chambres individuelles. Le gros avantage pour ceux et celles qui voyagent seuls (si, si ça existe), c’est que l’auberge organise des soirées à thème pour favoriser les échanges entre les visiteurs qui viennent du monde entier. Aussi, le principal intérêt de cette auberge, c’est sa localisation. Situé dans la Rua Augusta, à deux pas de l’Arc de Triomphe et de la Place du Commerce, la localisation idéale pour visiter sans avoir à se ruiner en transports en commun. 10 minutes à pieds du quartier pittoresque Alfama, 15 minutes du quartier du Bairro Alto et 5 de la Pink Street.

Tu sais que t’es bien localisé quand les touristes s’étonnent de te voir t’engouffrer dans un bâtiment situé sur l’équivalent des Champs Elysées portugais. Je vous le recommande.

Ou manger ?

J’en parle dans mon article sur les différentes raisons de ne pas aller à Lisbonne, la gastronomie portugaise, c’est une belle expérience. En tant que Hallaliste, tout ne m’était pas destiné dans un pays où le cochon de lait se déguste au petit déjeuner. Pourtant, je me suis fait plusieurs orgies gustatives. D’abord grâce au Pasteis de Nata. Commençons par ces douceurs. J’en avais déjà goûté en France, laissez moi vous dire que c’est incomparable. Certes, les Pasteis Française sont bonnes selon les adresses, mais là c’est clairement le niveau Ligue des Champions. Le premier que j’ai mangé, j’ai eu la sensation d’en avoir jamais mangé auparavant, c’est carrément plus les mêmes desserts. Comme vous pourrez le voir dans le vlog, j’en ai défoncé 2 en moins de 45 secondes à cette adresse : Pau de Canela, dans une intersection de la Rua Augusta.

Concernant les plats, j’ai aussi pu me faire quelques kiffes, d’abord à la Casa où je me suis pété le bide avec un Arroz de Marisco, puis au Príncipe do Calhariz où j’ai achevé deux poissons frits et un riz aux haricots. Pour les deux adresses, ne vous attendez pas à instagramer les lieux, ce sont des restaurants pour les locaux, où manger des spécialités portugaises à un prix très abordable (pas plus de 15 euros pour un repas complet). Pour les photos insta, c’est à l’Insolite que ça passe, un restaurant sur les hauteurs, avec des plats portugais revues façon gastro. Lisbonne, une belle adresse pour les grailleurs pro.

Plusieurs autres adresses sont prêtes à vous accueillir, vous et votre smartphone. D’abord deux que j’ai testé, des adresses de hipster ou bobo branchouille. Fauna & Flaura, un restaurant très girly, qui propose des plats “healthy”, comme des toasts saumon, avocat, graines, radis. J’ai testé, c’est vraiment pas mal. L’autre adresse que j’ai testé, c’est le café Heim pour un Brunch. Avec un nom Alsacien, ne vous attendez pas qu’il vous servent du Baccalhau. Non, là aussi des plats “healthy” et surtout instagramable. Si tu veux te la jouer Caroline Receveur, c’est là que tu dois aller.

Où sortir ?

La capitale Portugaise est aussi une ville qui bouge, avec beaucoup de jeunes. De ce que j’ai pu en voir, de nombreux endroits sont prisés pour aller prendre le pouls de la ville le soir. Bien sûr la Pink Street regroupe pas mal d’établissements nocturnes, mais d’autres endroits sont prisés comme la Bairro Alto ou encore certains endroits du quartier Alfama.

Enfin pour ceux qui cherchent les grosses ambiance façon Ibiza, l’Urban Beach en bord de fleuve va vous plaire.

Où chiller ?

J’en reviens à ma vidéo sur ma chaîne Youtube, pour ceux et celles qui souhaitent connaître les endroits où se poser et profiter du décor, je vous invite à aller la voir, vous allez en prendre plein la gueule. La ville est faites de petites collines, alors oui ça a le désavantage de fatiguer rapidement, sauf que le gros avantage c’est les points de vue de malade que la ville offre. J’ai pu kiffer ma race au Park Eduardo VII, à la tour de Bélem et sur le parvis du Maat, ce dernier c’est mon petit chouchou. Au bord du Tage (fleuve de la ville), avec une vue magnifique sur le pont du 25 avril (frère jumeau du Golden Gate de San Francisco).

Je vous conseille d’y aller à l’heure du coucher du soleil, pour une kiffance absolue.

Voilà mes petits gros, je vous ai donné mes plus beaux secrets sur cette ville, vous n’avez plus qu’à vous y rendre et tester tout ce que j’ai, peut-être que vous allez m’insulter sur mon mauvais goût, mais avec beaucoup de modestie, il y a très peu de chance ;).

Tout mon blabla en vidéo :

Abonnez-vous à la chaîne, ça fait plaisir.

Peace & Pasteis de Batata

Stay tuned baby !
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Instagram

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire