Un workshop avec Mneks !

La semaine passée, j’ai eu la chance d’être invité dans une salle où la température dépassait les 30 degrés, avec des filles en sueur bougeant leur booty en face de grands miroirs sur du son US. Non je n’étais pas au FKK (starfoullaaah), mais au Studio 116, où la danseuse du Studio Parisien MRG, Manon Nekkar donnait un workshop Dancehall/Hiphop. Je vous raconte cette aventure riche en déhanchés.

Manon Nekkar, aka Mneks

Pour tout vous avouer, en plus d’être une grande danseuse, Manon c’est ma pote. Le genre de pote que tu peux clasher en frontal, pour ses joggings de mecs taille XXL qu’elle porte à chaque workshop – je vous laisserais le constater sur sa chaîne Youtube. Avant d’être une Parisienne hautaine, Manon c’est une alsacienne de naissance, fan de choucroute et de saucisses blanches (c’est le moment d’assumer).

Vraie passionnée de danse, elle décide de s’y consacrer en partant à l’assaut de la capitale et en intégrant l’école de danse “Studio MRG”. Plutôt talentueuse, la jeune Alsacienne passe d’élève à professeur en 2018 en dispensant dans cette même école des cours de Dancehall et de Hip-Hop.

Au passage, elle rafle quelques récompenses comme la 1re place au concours “Bomboclash”, la 2e place au concours “Special Gyal” et se produit sur différentes scènes avec le collectif MRGENCE et Burpy.

A Strasbourg sur invitation de Queen Up Yuhself

Si Mneks a daigné quitter la capitale pour les bouseux de provinciaux de Strasbourg, c’est grâce au réseau Queen Up Yuhself. Un collectif de meufs strasbourgeoises, qui vise à promouvoir et défendre la condition de la femme via la danse, dancehall notamment. C’est la fondatrice du mouvement, Elodie Friess qui s’est chargée d’organiser le workshop pour les Alsaciennes.

Crédit Photo : Ravaka

Au programme plus de 2h d’échange avec une quinzaine de participantes, de tous niveaux et de différents horizons. Certaines sont même venues spécialement de Colmar pour l’occasion. Encore humble – mais plus pour longtemps – malgré ses succès parisiens, Manon les a accompagnés pour améliorer leurs skills. Mais le moment fort du Workshop, c’était l’apprentissage d’une nouvelle chorégraphie, créée spécialement pour ce workshop.

Sur un son entrainant du rappeur US Trey Songz, les Gyal (comme on dit dans le jargon du Dancehall) ont écouté et copié consciencieusement Mneks et les pas qu’elle a imaginés, pour un résultat vraiment bluffant. Comme j’ai déjà pas mal écrit et que mon arthrose des doigts commence à se manifester, je vous ai concocté une petite vidéo des meilleurs moments du workshop :

Ne ratez rien, suivez-nous !

Président du Fan Club des 2be3

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire