Le Lac Blanc, la station sans pression

J’avoue que mon titre fait vachement article des DNA, mais je trouvais ça clair, percutant, incisif, bref. Avec ces flocons qui jouent les stars des JT, la meilleure des choses c’est d’aller skier, pour ceux qui savent skier. En tant que Strasbourgeois, t’as plutôt le choix, même si on est loin de la puff (mot utilisé par les mêmes mecs qui ont inventé “l’après-ski” pour parlé de la bonne neige) des Alpes. Habitué de la station de la Bresse dans les Vosges, l’heure était venue de tester autre chose. Direction les hauteurs de Kaysersberg, toujours dans les Vosges. Alors, enfilez votre plus belle doudoune, vissez votre bonnet le plus chaud et tartinez vous les lèvres de labello, je vous emmène à la station du Lac Blanc.

Strasbourg – Lac Blanc : 1h de calèche

Bon j’avoue, en calèche tu mets plus de temps, mais en voiture tu mets 1 heure, éventuellement plus s’il neige comme licorne qui chie. Située dans les hauteurs de la région de Colmar, la station du Lac Blanc est perchée à 1200m (sommet au col du Calvaire). Le trajet se fait rapidement jusqu’en bas de la station, ça se complique quand ça commence à grimper. N’imagine même pas y monter sans pneus neige, en hiver du moins. Quand t’arrives à Hachimette (village en contrebas de la station), il faut compter 15 minutes pour faire les derniers kilomètres.

Station Lac Blanc

Pas de foule, peu de file

Certes cette station est plus petite que celle de la Bresse, elle ne jouit pas non plus de la même renommée, ni de la même publicité, tant mieux. Ici, peu de novices lorrains étalés en PLS sur les pistes, beaucoup de connaisseurs qui viennent profiter des grandes pistes et du snowpark. C’est le gros avantage de la station, si t’arrives assez tôt tu peux te trouver sur les pistes moins de 20 minutes après avoir garé ton carrosse. Autre gros avantage du Lac Blanc, tu peux prendre ton “Pass remontés” au même endroit où tu loues ton matériel. Pas besoin de te flinguer les pieds en marchant avec les chaussures jusqu’au guichet.

Montjoie

Des pistes qui gâtent

Alors ouai il n’y a que 13 pistes, mais 13 pistes de qualité. Quelques noires, beaucoup de rouges et pas mal de bleues et vertes. Comme dans toutes les stations tu me diras et t’as raison. Là, les pistes sont cools avec quelques parcours au milieu de la forêt et une largeur qui te permet de profiter pleinement de la puff. Petit plus, un snowpark pour les plus kamikazes, dont un Airbag Freestyle (matelas gonflable XXL pour atterrir) pour les “kamikazes mais pas trop”. Du fait que ce ne soit pas surpeuplé, la station du Lac Blanc permet vraiment de profiter des pistes sans avoir à attendre 15 minutes à chaque remontée. Une vraie journée ski en somme.

Ski Vosges

Tu t’en sors pour 50 balles

Bien-sur sans compter l’essence ou le sandwich tiré du sac du midi. Partons du constat, qu’en tant que skieur occasionnel tu ne disposes pas de tes propres skis. En louant ton matériel (skis, chaussures, batons et casque – pour pas finir comme Schummi) et en prenant un Pass pour la journée, tu t’en sortiras avec un compte en banque amputé de 50 euros. Plutôt correct pour un domaine avec 13 pistes et des télésièges. Si tu veux faire le ricain, tu peux même manger dans l’auberge de la station – à 15 mettre des premiers télésièges – où les prix sont plutôt abordables. J’y ai testé que le chocolat chaud et il était plutôt bon, encore heureux.

Lac Blanc

Une station que je recommande pour ceux et celles qui veulent se faire une journée ski sans prise de tête et pas loin de Strasbourg. Si vous y allez, dites que vous venez de ma part, vous aurez le droit à un bâton en plus.

Peace&Puff
Blog Strasbourg

Ne ratez rien, suivez-nous !

Président du Fan Club des 2be3

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire