Lumière sur… La Salamandre !

Aujourd’hui, Candealer partage avec vous l’une des adresses historiques des nuits strasbourgeoises, La Salamandre ! Lisez bien les lignes qui vont suivre, vous allez (re)découvrir un lieu haut en couleur (pas qu’en jaune et noir).

Un Night-Club particulier 

Depuis sa rénovation, La Salamandre est entré dans le club sélect (à Strasbourg) des Night Club. Dans un style épuré, la boîte de nuit de la Krutenau est le rendez-vous incontournable des étudiants et clubbers Strasbourgeois. A deux pas des facultés et de la cité universitaire Paul Appell, la Sala comme on l’appelle familièrement, est souvent prise d’assaut par des hordes de jeunes loups (et louves 😉 avides de boissons et d’ambiance.

sala

Je m’explique, cet endroit à la particularité que peu d’établissement de nuit à Strasbourg ont : l’espace ! En effet, grâce à ses grands espaces ouverts, on ne s’y sent pas à l’étroit. Avec une aération bien gérée, on s’y sent bien ou à défaut on ne s’y sent pas mal (sauf si t’a forcé sur le liquide). Après le couplet condition de l’air, venons-en au concret ! Avec une déco qui n’a rien à envier aux boites allemandes (coucou le Gold, coucou le Kiss), l’organisation fait souvent appel à de jeunes DJ talentueux, qui tentent de satisfaire un public hétéroclite. Le mur de LED et une sonorisation maîtrisée finiront de vous faire aimer cet endroit atypique de la Krutenau.

D’un point de vue oseille

La Salamandre n’est pas la moins chère des boites de nuit de Strasbourg, mais loin d’être plus chère non plus ! Étant une boite de nuit et non un bar, l’entrée et payante et se situe, en temps normal aux alentours de 10 euros (sans conso, faut pas forcer non plus hein). Quant aux bouteilles, c’est selon les goûts, mais vous devrez débourser en moyenne 120€ pour une bouteille de “hard”, rien de scandaleux jusque-là. Enfin pour être complet, tu pourras laisser ton attirail vestimentaire au vestiaire, cela t’en coûtera 2€, fais pas ta pince.

Si jamais tu veux faire le King, tu pourras même réserver le carré VIP (avec baignoire de bouteilles) pour un minimum de 7-8 bouteilles achetées pour un groupe de 25 personnes (dans ce cas l’entrée vous sera offerte, youpi!). Je te laisse faire le calcul, j’ai piscine.

Les Plus 

L’avantage de cet endroit, c’est clairement sa localisation, situé dans le quartier animé de la Krutenau, c’est idéal quand on veut se faire un combo resto-bar-boite. A quelques centaines de mètres de l’arrêt “Université”, vous pouvez même attendre le premier tram de 5H  et rentrer totalement arraché (avec modération). Attention l’alcool c’est mal, très mal ! Autre douceur de cet endroit, le personnel ! C’est rare dans un établissement de nuit, mais là tout le monde est très cordial, du physio jusque Madame/Monsieur vestiaire. Ça, ça fait du bien à notre petit cœur !

Les Moins 

Non la Sala n’est pas parfaite, elle a ses défauts comme toi ! Pour les fumeurs, armez-vous de patience et de diplomatie lors des grosses soirées, car le fumoir n’est pas très grand et les fumeurs sont souvent gros… Je plaisante ! Comme dans beaucoup de boîtes de nuit (sauf au Retro, article à venir) le fumoir c’est l’enfer, la Salamandre ne fait malheureusement pas figure d’exception.

Vous l’aurez compris, La Sala est une des places forte du monde de la nuit à Strasbourg ! L’ambiance y est festive et la fréquentation très diverse et (plutôt) civilisée. Vous savez quoi ? Allez y, faites-vous votre avis et revenez nous insulter dans les commentaires si jamais on s’est trompé !

Ne ratez rien, suivez-nous !

Président du Fan Club des 2be3

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire