Passez un moment avec… Mony Muller, Coordinateur technique du FCSK06

Candealer vous propose aujourd’hui une immersion particulière au sein du mythique (oui mythique tu as bien lu) club Strasbourgeois Football Club Strasbourg Koenigshoffen (FCSK06 ou le 06 pour les intimes). C’est à travers l’interview du coordinateur technique (aussi entraîneur pour dire vrai) Mony Muller, que vous allez pouvoir découvrir ce club haut en couleur. Ne vous inquiétez pas il n’y aura pas de débat sur le 4-4-2 ou le 3-5-2, mais plutôt normes environnementales et solidarité !

Salut Mony, on va commencer doucement peux-tu te présenter à nos Candealers  ?

Je m’appelle Mony j’ai 37 ans, je suis né à Strasbourg et j’ai grandi dans le quartier Lyautey au Neuhof. J’ai un parcours axé essentiellement dans le sport ou dans la gestion administrative. Ce qui m’a permis de postuler à des postes comme responsable d’internat au Creps de Strasbourg ou au centre de formation du TFC (Toulouse Football Club). Aujourd’hui je suis salarié au FCSK06 en tant que coordinateur du club et je kiff !

fcsko6

A Gauche Mourad Oualit, Président du FCK06

Alors, comme je l’ai annoncé, tu es Coordinateur Technique du 06 (c’est bon vous êtes des intimes maintenant), ça consiste en quoi ?

Quand je suis arrivé après 2 saisons au Toulouse Football Club, avec le tout nouveau Président Mourad Oualit (la comète pour les connaisseurs, ndlr) nous avons défini un projet Club qui s’est dessiné en 3 parties, une partie Sportive, une partie éducative et une partie citoyenne. On est persuadé que le sport et plus particulièrement le foot est vecteur de ces valeurs. Donc ma mission dépasse le cadre sportif.

Je suis entraîneur de l’équipe première, je m’occupe effectivement de mettre en place la politique sportive du club, de lui donner des orientations et de fixer ses objectifs. Je suis très bien epéaulé, chaque cellule est pilotée par un coordinateur, Fouad El Atyaoui pour l’école de Football, Saif Benjamel pour les U15-U18, Magalie Scheuer pour le foot féminin, ce qui me permet de pouvoir déléguer pas mal de choses.

Ensuite j’ai une mission surtout axée sur la gestion quotidienne du club, la gestion administrative, les relations avec nos partenaires publics (Mairie, Ligue…), la gestion des différents projets qu’ils soient citoyens, humanitaire, environnemental.

13221726_1062715730457783_3635946931035904847_n

Après avoir fait un tour sur les réseaux sociaux, j’ai vu que vous aviez une forte communauté, notamment sur Facebook tu peux nous en parler ?

C’est vrai que notre page Facebook se situe bien parmi les clubs amateurs, c’est une vitrine pour le club et elle permet surtout de mettre en avant les actions qui sont menées au club. Les éducateurs participent beaucoup à l’alimentation de notre page en nous envoyant des photos, des reportages. Je pense que c’est l’endroit où tout le monde peut se reconnaître dans notre projet club. Nous avons voulu mettre en avant sur cette page le club et pas seulement l’équipe première même si elle reste la locomotive de notre club.

Un succès qui est dû notamment grâce aux actions que vous menez sur Strasbourg, en dehors du cadre sportif…

C’est vrai que les actions menées dans le cadre des missions éducatives ou citoyennes nous permettent de toucher d’autres profils et pas que des footballeurs.

Chaque année, nous choisissons un thème d’action, la saison 2015/2016 était placée sous le signe de l’environnement avec pas mal d’actions mises en place et que nous avons réussi à pérenniser, la saison 2016/2017 sera celle de la Solidarité. Nous avons déjà commencé avec de la distribution de repas chaud aux sans-abris à la gare, un appel au don pour préparer un repas de noël aux plus démunis, l’accessibilité à nos installations sportives aux nouveaux flux de migrants des pays de l’Est ou encore de la Syrie et d’autres actions qui vont suivre. Les enfants sont réjouis et sont demandeurs. Nos actions ont la particularité d’ouvrir les yeux à nos jeunes sur la réalité de la vie, de leur inculquer des valeurs et surtout de construire des futurs Hommes.

fcsk

Tu peux nous décrire les différents profils qui composent le 06

Le FCSK06 a la particularité de se situer en plein milieu d’une zone urbaine entre la Montagne Verte, l’Elsau et Koenigshoffen. Nos profils sont donc variés et nous touchons différents types de catégorie socio-professionnelle avec des cultures différentes. Les membres du comité qui pilotent le club sont nouveaux aussi, Mourad Oualit le président a réussi à dynamiser le club en attirant des profils riches dans plusieurs secteurs, nous avons parmi nous un responsable du pôle emploi qui s’occupe de la création des postes au FCSK06, puisque le club compte à ce jour 2 contrats 35h, 2 contrats 20h et 6 contrats civiques, un banquier qui s’occupe de la trésorerie, une avocate qui s’occupe de toute la partie législative et d’autres profils, il me faudrait la soirée pour te parler de tous nos licenciés (dit-il d’un ton un brin jmefoudetagueule). Il fallait des bases solides pour partir dans ce projet un peu fou, avec bientôt 400 licenciés, nous sommes le 2ième plus grand club à Strasbourg !

Par ton engagement on sent que tu aimes Strasbourg, explique-nous ce qui fait que tu es attaché à cette ville ?

C’est une ville qui bouge, qui se développe et c’est une ville cosmopolite. Nous traversons des moments difficiles avec les événements qui nous touchent et Strasbourg, et d’autres grandes villes d’ailleurs, prouvent que malgré ça nous pouvons vivre ensemble et se respecter. Quand j’étais à Toulouse et qu’on me demandais souvent d’où je venais (Il a un accent très Strasbourgeois), quand je leur disais Strasbourg, souvent les gens me disaient que j’avais de la chance que c’était une superbe ville.

A ton avis comment on pourrait améliorer la ville et sa région ?

Malheureusement, je n’ai pas cette compétence pour apporter des solutions d’amélioration, par contre je suis agréablement surpris quand les clubs nous contactent pour nous demander d’intervenir dans leur club ou alors de leur expliquer notre mode de fonctionnement. Cela prouve que les gens sont sensibles à ce type d’actions et si chaque club pouvait œuvrer dans ce sens, nous améliorerons forcément le quotidien de chacun.

Pour finir, si tu devais être un quartier de Strasbourg, tu serais le quel ?

Sans réfléchir, le Parc des Forges aux Poteries. C’est un quartier multi-culturel, dynamique et en plein développement, qui en parallèle, respecte les chartes environnementales. Des valeurs qui sont les miennes ! 

Merci Mony pour cet échange très instructif ! 

Merci à toi, et si grâce à Candealer, les gens vont pouvoir se rendre compte qu’il y a des gens qui se bougent dans les quartiers pour améliorer le vivre-ensemble, c’est gagné !

Ne ratez rien, suivez-nous !

Président du Fan Club des 2be3

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire